Un audit énergétique ? Prenez les devants !

Pour vous faire une idée précise de l’efficacité énergétique de votre bâtiment utilitaire, vous devez tout cartographier. Comment faire ? Vous pouvez demander à un bureau spécialisé de procéder à un audit énergétique. Personne ne connaît toutefois votre bâtiment mieux que vous. C’est pourquoi nous vous conseillons de commencer par réaliser vous-même un audit énergétique de vos locaux. Vous saurez très vite si le recours à d’autres spécialistes s’avère nécessaire. Votre travail préparatoire pourra, en outre, servir de base aux entretiens. Mais comment vous y prendre ?

Première étape

L’éclairage, le chauffage, le refroidissement, la ventilation et la consommation d’eau ont-ils un impact financier considérable sur votre entreprise ? Font-ils obstacle à son bon fonctionnement ? Si la réponse est « oui », passez ces aspects au crible. Pour ce faire, appuyez-vous sur un inventaire clair de tous les frais annuels. Vous saurez ainsi ce que vous coûte votre bâtiment en chiffres absolus par rapport au coût total d’exploitation.

Éclairage

Vous avez constamment besoin d’un éclairage artificiel pour assurer la continuité des activités de l’entreprise, quelles que soient les conditions météorologiques ? Une optimisation de votre éclairage et de l’apport de lumière naturelle s’impose. Il est possible de réduire le besoin d’électricité en apportant davantage de lumière naturelle, en installant des luminaires adaptés ou en plaçant de simples détecteurs de mouvement. 

Climat intérieur

Il fait parfois trop chaud en été et trop froid en hiver à l’intérieur ? Si cela ne se produit qu’en cas de canicule ou de grand froid, ce n’est pas grave. En revanche, si cette situation se présente régulièrement, votre bâtiment a besoin d’une meilleure isolation, d’une protection solaire efficace et, éventuellement, d’un dispositif de refroidissement. Ne vous tournez pas trop vite vers les systèmes de climatisation traditionnels. S’ils offrent une solution convenable, ils ne traitent toutefois pas le problème à la source. Qui plus est, la climatisation est très énergivore.

Qualité de l’air et étanchéité à l’air

Le vent souffle à l’intérieur de vos locaux à la moindre bourrasque, même si les portes et les fenêtres sont fermées ? C’est un signe : votre bâtiment n’est pas suffisamment étanche à l’air et les fuites d’air doivent être colmatées. Un audit thermographique par caméra infrarouge vous permettra de localiser rapidement les déperditions de chaleur.

Vos locaux « ne sentent pas le frais » ? Analysez de plus près le fonctionnement de votre ventilation. Un nettoyage régulier du système d’aération existant permet déjà de résoudre bien des problèmes.

Vous avez répondu « oui » à l’une des questions ci-dessus ? 

Penchez-vous sur cet élément. Dans certains cas, la solution est évidente et une intervention toute simple permet de remédier au problème (ex. : relighting, isolation supplémentaire, remplacement du vitrage…), sans que vous deviez faire appel à un bureau d’étude spécialisé.

Il n’existe pas de solution unique ? Le problème présente sans doute plusieurs facettes. Il n’y a qu’un seul moyen d’être fixé : une analyse approfondie ou une étude. La meilleure solution consiste souvent en un compromis, car il faut tenir compte de nombreux paramètres antagoniques : l’interruption totale ou partielle des activités de l’entreprise, le délai de récupération de l’investissement, l’étalement des travaux, les désagréments, l’impact global sur vos activités et les activités environnantes, le prix…

Gert Janssen
Directeur Ingénierie & Développement
0032 89 819 100